Bookmark and Share 

Le paradis des chasseurs sportifs

CaribouBon nombre de pourvoiries offrent des services de qualité depuis plus de 30 ans et enregistrent des taux de capture fort respectables. Chaque année, des trophées de chasse reconnus par Boone & Crockett, Pope & Young et Safari Club International proviennent des pourvoiries du Nunavik. Des centaines de milliers de caribous sillonnent les contrées sauvages du Nunavik et offrent d’innombrables possibilités aux chasseurs sportifs.

Au cours de l’été et de l’automne 2001, pour la première fois depuis une dizaine d’années, un dénombrement des troupeaux de caribous des rivières George et aux Feuilles a été réalisé. Leur aire de distribution couvre toute la partie septentrionale de la province de Québec. Alors que les caribous du troupeau de la rivière George passent une partie de l’année au Labrador, ceux du troupeau de la rivière aux Feuilles empruntent, lors de leur migration, un corridor orienté nord-sud, traversant les parties ouest et centrales du Nunavik.

Selon le dénombrement de 2001, on estime maintenant le troupeau de la rivière George à entre 400 000 et 500 000 bêtes. Bien que la population du troupeau ait diminué au cours des dix dernières années, d’autres données scientifiques recueillies en 2001 suggèrent que l’état de santé global du troupeau s’est amélioré au cours de la même période. On estime le troupeau de la rivière aux Feuilles à entre 430 000 et 500 000 caribous.

Il ne fait aucun doute que le caribou nordique est l’un des symboles les plus connus de l’Arctique. Cette imposante ressource faunique constitue encore aujourd’hui une source importante de nourriture pour les résidents inuits de la région. Venez mesurer votre savoir-faire au Nunavik contre les plus grands troupeaux de caribous du monde.

Gestion de la ressource

Caribou Vers les années 1880, le caribou pouvait être observé partout au Nunavik. Les Inuits de la région le chassaient avec succès pour se nourrir. Entre 1890 et 1910 toutefois, on assista au déclin du caribou. Personne ne sait ce qui a causé la baisse des troupeaux, mais le caribou est demeuré extrêmement rare pendant de nombreuses années.

Le troupeau de la rivière George, qui ne comptait plus que quelque 15 000 bêtes en 1958, a commencé à reprendre de l’expansion pour se chiffrer à environ 800 000 animaux en 1993, selon un dénombrement effectué par des biologistes. Depuis, on considère que l’aire de distribution des caribous du troupeau de la rivière George a diminué de 40 % et couvre maintenant des territoires traditionnels que les Inuits appellent le pays du caribou.

À l’inverse, le troupeau de la rivière aux Feuilles a pris de l’expansion et a agrandi son aire de distribution au cours de la dernière décennie. Alors que son aire de mise bas s’est lentement déplacée beaucoup plus au nord de la rivière aux Feuilles, son aire de distribution couvre maintenant presque toute la péninsule d’Ungava, des immenses complexes hydroélectriques de la baie James au sud jusqu’au détroit d’Hudson au Nord.

Cependant, malgré des apparences d’invulnérabilité et de relative abondance, le caribou du Nunavik demeure pour le moment en équilibre fragile avec son environnement. Il importe donc que la chasse au caribou se fasse selon une certaine éthique. L’excès n’a pas sa place et le respect de la réglementation prévaut autant que partout ailleurs. Tous se doivent de veiller sur cette ressource naturelle de classe mondiale.


Pour 2011, la saison de chasse sportive au caribou débutera le 15 août et se terminera le 2 octobre.

En vertu des règles du gouvernement du Québec, au Nunavik, tout chasseur sportif doit utiliser les services d'un pourvoyeur,qui s'occupera d'obtenir tous les permis et authorisations nécessaires à la chasse. Les chasseurs peuvent donc communiquer directement avec les pourvoyeurs membres de l'Association Touristique du Nunavik, pour obtenir des renseingnements complets sur les divers forfaits et les tarifs applicables.


Pour plus d'information :
Ministère des ressources naturelles et de la faune du Québec
Tél.: 418 627-8600 ou 1 866 248-6936 sans frais (du Canada seulement)
www.mrnf.gouv.qc.ca

Bureau de protection de la faune du Nunavik (à Kuujjuaq)
Tél.: 819 964-2791

Programme canadien des armes à feu
Tél.: 506 624-5380 or 1 800 731-4000 sans frais (du Canada seulement)
www.rcmp-grc.gc.ca/cfp-pcaf