Bookmark and Share 
French
1-888-594-3424

Planifier son voyage

Forfaits d’expédition

Les pourvoyeurs du Nunavik offrent un large éventail de forfaits de chasse, de pêche et d’aventure. Dans de nombreux cas, les forfaits peuvent être adaptés à vos besoins et organisés aux dates qui vous conviennent : forfaits guidés, semi-guidés ou autonomes, d’une durée d’une journée à une semaine. Les pourvoyeurs, qui connaissent très bien le Nunavik, son climat et les ressources locales, peuvent s’avérer des atouts indispensables lors de la planification et de la réalisation d’expéditions dans cette région sauvage.

L’avion : le seul moyen d’accès

Aucune route ne relie les villages nordiques du Nunavik entre eux, ni la région au sud du Québec. Deux compagnies aériennes appartenant aux Inuits, Air Inuit et First Air, offrent des vols réguliers au Nunavik.

La compagnie First Air assure quotidiennement le lien par jet entre Kuujjuaq et Montréal et entre Kuujjuaq et Iqaluit. Quant à la compagnie Air Inuit, elle assure le lien cinq fois par semaine entre Montréal et Puvirnituq, avec escale à Kuujjuarapik et Inukjuak, ainsi que deux fois par semaine entre Montréal et Kuujjuaq, au moyen d’avions à turbopropulseurs de type Dash 8. C’est également la compagnie Air Inuit qui assure les services aériens réguliers entre les villages de la région. De plus, sur les côtes de l’Hudson et de l’Ungava, plusieurs compagnies de vols nolisés offrent de vous amener où vous voulez dans la région, au gré de votre horaire.

La sécurité

Les pourvoyeurs peuvent communiquer en tout temps avec les centres peuplés de la région au moyen de systèmes radio haute fréquence (HF) ou de téléphones satellite. Kuujjuaq et Puvirnituq ont un centre de santé pourvu de toutes les installations médicales et de médecins. En cas d’urgence, les patients sont évacués par avion.

Le temps qu’il fait

Le temps est très changeant au Nunavik.

Soleil aveuglant, vent, pluie et parfois neige sont de saison en été. Apportez des sous-vêtements longs, une veste doublée, un bonnet de laine, des lunettes de soleil polarisées, de même que des lotions chasse-moustiques et de vêtements de protection contre les moustiques. Les pêcheurs devraient envisager de porter des bottes de caoutchouc au genou avec doublure de feutre. Les bottes de caoutchouc sont pratiques pour la randonnée pédestre et la pêche à partir de la rive; la pêche à gué n’est d’ailleurs pas recommandée.

Les premières précipitations neigeuses peuvent tomber dès la mi-septembre. En cette saison froide, le ciel est souvent d’azur et la température peut chuter sous les ‑30 °C. En hiver, il faut toujours faire preuve de prudence : en quelques heures seulement, il peut arriver que le temps change du tout au tout et qu’un impétueux blizzard se lève sans crier gare. Il est conseillé d’explorer les paysages couverts de neige du Nunavik en compagnie de guides reconnus qui connaissent bien les lieux et les soubresauts du temps.

Températures moyennes régionales (°C)

  Hiver Juin Juillet Août Septembre
Kuujjuarapik -22,9 6,3 10,2 10,6 7,2
Inukjuak -24,5 4,2 9,1 8,9 5,1
Kuujjuaq -23,6 6,8 11 10,4 5,3
Kangirsuk -22 1,9 6,2 6,3 3,3

Artéfacts

L’Association touristique du Nunavik et ses membres sont soucieux d’offrir des forfaits touristiques de qualité, maintenant et pour les années à venir. Pour y parvenir, il est nécessaire de protéger et de partager la faune du Nunavik ainsi que ses ressources culturelles. Par conséquent, si vous passez par hasard, lors d’une excursion dans la région, à proximité de ce qui semble être un site archéologique ou si vous trouvez un artéfact, veuillez ne pas y toucher.

Les artéfacts sont des objets façonnés qui témoignent de la présence d’anciennes cultures à un endroit, à un moment donné. Des objets tels que des pointes de flèches, des pointes de harpons, ainsi que des lames et des manches d’autres types d’instruments sont des artéfacts. Bien qu’ils n’aient aucune valeur pécuniaire, les artéfacts revêtent une très grande importance sur le plan culturel. Ils constituent des preuves des occupations passées du territoire et nous aident à mieux comprendre comment les humains ont réussi à survivre au Nunavik.

Saviez-vous qu’il est illégal de faire des fouilles ou de perturber un site archéologique ou de prélever des artéfacts sans avoir obtenu au préalable une autorisation à cet effet? Si vous croyez qu’un site archéologique au Nunavik risque d’être perturbé,veuillez communiquer avec l’Institut culturel Avataq.